Comment réaliser un "Plessis"

Publié le par Fête des Courges

120

 

Un peu d’histoire…

berry-fevrierLe plessis serait-il le petit frère de la Fascine ? Pourquoi pas ! A la base, le plessis, venant du mot "plesses" (plexum en latin) sorte de barrière végétale, servait à clore un champ pour retenir les animaux à l'intérieur. On voit d'ailleurs un bel exemple de ce genre d'utilisation en contemplant la très belle enluminure du "Livre des Riches Heures" du Duc de Berry au mois de Février.

 

 

De la clôture des enclos datant des origines de l'homme alors qu'il se sédentarisait, à l'Hortus Conclusus plus raffiné avec ses vases (carrés) et taulas (rectangles) surélevés, les plessis jalonnent l'histoire de l'aménagement des espaces verts, et c'est justice qu'ils fassent, de nos jours, leur grand retour après des années d'oubli !

 

La première chose est d'avoir des branches comme matière première. Il suffit pour cela d'avoir des arbres dans son jardin et de les tailler en têtard (ou trogne).

Cette technique date du Moyen-âge, le terme plessis vient du vieux français plesser, qui signifie tresser.

On peut réaliser les bordures en châtaigner ou en acacia, deux bois très riches en tanins et pratiquement imputrescibles. On peut aussi se servir de noisetier ou de saule, plus faciles à tresser mais qui seront plus vite détruits.

_________________________________________________________________________________

Technique :

Planter des piquets (issus des branches les plus grosses) de la hauteur voulue pour le plessis, tous les 20 à 40 cm avec un marteau.

Plus les tiges à tresser sont fines, plus il faut rapprocher les piquets.

Ensuite tresser, une maille à l’endroit, une maille à l’envers, en commençant toujours à l’intérieur pour ne pas avoir de tiges qui dépassent. (Mais souvent, on fait comme on peut, avec les branches que l'on a... on peut donc sauter des mailles de temps en temps, pour ne pas tout casser ...)

 

Et voila c’est aussi simple que ça… à vos sécateurs à votre créativité  maintenant ;)

116

 

Publié dans Notre coin conseil

Commenter cet article

Pelatan 14/04/2013 11:32

En fait, le mot "plessis" est un terme technique de l'ouest de la France originaire du français parlé dans cette région
(entre Valois et Normandie) du mot "plaissier" (Le Plessis-Robinson par ex.). Et le terme "fascine" est un terme technique parlé dans la partie de langue d'Oc du latin "faissina" "faissa". "Faissa"
désigne aussi dans le Vivarais-Cévennes un carré de jardin.