10 Conseils contre la sécheresse

Publié le par Fête des Courges

L'absence de pluie de des dernières semaines est à l'origine de la sécheresse qui sévit actuellement dans nos régions. Paillage, choix de variétés et autres bons gestes, voici quelques conseils pour pallier au manque d'eau et entretenir vos végétaux.

 

Le paillage :

 

Broyez les végétaux de votre jardin, les tontes de pelouse et répandez cette couche protectrice au pied de vos plantations. Le paillage crée un microclimat au niveau du sol et limite l'évaporation de l'eau .

 

La cuvette d'arrosage :

 

Creusez une cuvette d'arrosage autour de vos plantations, en cas d'orage ou de pluie, même infime, l'eau restera au pied de la plante, qui en profitera pleinement.

Cela permet également de mieux dimensionner l'arrosage.

 

Un bon arrosage :

 

Les arrosages superficiels, qui même répétés, ne mouillent qu'une infime couche du sol, sont à éviter. Préférez un arrosage de longue durée, qui fera pénétrer l'eau en profondeur et forcera les racines à s'enfoncer dans la terre et à puiser dans les réserves.

Un arrosage trop parcimonieux provoque un développement en surface des racines qui souffriront dés les premiers beaux jours.

Les plantes profitent mieux d'un arrosage la nuit et les pertes par évaporation immédiate sont limitées.

 

Arroser uniquement les plantes qui en ont besoin :

 

Légumes, aromates, fleurs: certaines variétés n'ont pas besoin d'être arrosées.

Au potager, pomme de terre, échalote, ail, sariette, thym ou sauge s'épanouiront malgré le manque d'eau.

Au jardin d'ornement, les lavandes, plantes cactées, mimozas, gazanias ou géraniums fleurissent même en cas de sécheresse.

 

L'ombre :

 

En cas d'absence prolongée, regroupez vos jardinières et plantes de balcon à l'ombre

 

Le binage :

 

« Un binage vaut deux arrosages » En décroutant la terre, on crée un chemin à l'humidité atmosphérique jusqu'aux racines superficielles. De plus, le binage casse la montée de l'eau par capillarité; il réduit ainsi l'évaporation de surface et préserve les réserves en eau du sous-sol.

On favorise ainsi une aération du sol bénéfique aux végétaux . Enfin, le binage permet en même temps de détruire les mauvaise herbes qui puisent inutilement l'humidité du sol.

 

Récupérer l'eau :

 

Un petit geste simple et très citoyen : Ne jetez plus l'eau vous servant à rincer fruits et légumes ... conservez là et utilisez là pour arrosez vos plantes. L'eau est une denrée précieuse ne gaspillons plus inutilement !

 

Le bon vieux truc de la bouteille d'eau en plastique :

 

Lorsque vous partez en vacances pour quelques jours, improvisez un arrosage goutte à goutte en découpant le fond d’une bouteille en plastique, dont vous aurez obstrué le goulot par un tampon de coton ou un bout d’épongé, avant de l’enfoncer dans la terre. Ensuite, remplissez la bouteille d’eau: celle-ci s’égouttera peu à peu, arrosant votre plante en votre absence.

Moins disgracieux qu'une bouteille en plastique, vous pouvez utiliser le même principe en enterrant un pot de fleur en terre cuite dont le fond est troué ( un petit trou de préférence) et en le remplissant d'eau. La plante voisine utilisera la réserve d'eau petit à petit directement aux racines.

 

Ne traitez pas votre jardin :

 

Les produits phytosanitaires tuent la vie du sol. Or, les vers de terre, et tout les petits insectes du sol creusent des micro)galeries et font de votre sol une véritable éponge pour garder l'eau. Plus vous voyez de petites bêtes dans votre sol, moins vous aurez besoin d'arroser.

 

A savoir :

 

Lorsqu'on arrose régulièrement une plante, elle résiste moins bien ensuite à la sécheresse. Donc, un mois avant de partir en vacances, il convient de réduire les arrosages qui ne pourront plus être assurés régulièrement en votre absence.

Publié dans Notre coin conseil

Commenter cet article