Mardi 14 juin 2 14 /06 /Juin 17:07

Chaque semaine, les enfants de 5e primaire prennent une leçon de jardinage en plein air.

 

06012009-005-.jpg

Désormais, au programme des cours de 5 primaire, de l’ICTF Val d’Escaut à Antoing, est inscrit un cours de culture potagère. Mercredi, les enfants ont, en effet, installé les quatre bacs qu’ils avaient gagnés. Dans quelques jours, ils sèmeront leurs premiers légumes.

Leur motivation fait plaisir à voir. Ils sont 17 écoliers âgés de 10 ou 11 ans à se transformer en petits jardiniers. L’ICTF Val d’Escaut a, effectivement, remporté en avril notre concours “ classe verte ”. L’école d’Antoing a de la sorte gagné les quatre bacs pour potager en carrés, offert par les Jardins Bios du Hainaut, avec la collaboration de Nord Éclair.

Il n’a fallu qu’une matinée à la classe de Jimmy Vergyenst, l’instituteur des 5e, et aux Jardins Bios pour monter les bacs dans le parc de l’internat. “ C’est tout l’intérêt du projet ”, se réjouit l’enseignant. “ La section engins des secondaires nous a aidés pour transporter la terre et l’internat abrite nos bacs. C’est réellement un projet commun ”.

 

06012009-002-.jpg

 

À la bêche, au râteau ou encore quand il s’agit de conduire la brouette pourtant bien lourde, les 17 écoliers ont manifesté une volonté de fer, teintée d’une certaine fierté: “ C’est leur projet. Ils ont travaillé dur pour remporter le concours. Je les félicite tous et je les remercie ”, précise Jimmy Vergeynst.

 

06012009-013-.jpg

 

Mais, à présent que les bacs sont installés, les enfants ont du pain sur la planche: “ Ils devront s’investir toute l’année, même en hiver... Même si j’ai proposé à d’autres classes de se joindre au projet, aux maternelles, notamment ”.

L’instituteur croit fermement aux vertus du jardinage pour inculquer une foule de choses aux enfants: “ Cela leur permet de manger autrement, de respecter la nature. Ils vont aussi se rendre compte que ce qui arrive dans leur assiette nécessite du temps, du travail, de la patience ”. Le projet de l’école d’Antoing prévoit aussi des initiations à la photographie: un élève immortalise d’ailleurs toutes les étapes du montage des bacs pour potager.

La nature, évidemment, est aussi et surtout au centre de leur apprentissage, mais pas uniquement. “ Nous avons décidé de planter également des légumes plus difficiles à faire pousser... pour que les enfants apprennent la patience, à savoir attendre! Et si cela ne marche pas, et bien, ce ne sera pas un échec, mais un obstacle dont ils tireront des leçons pour la fois suivante. C’est en somme exactement comme dans la vie... ”

Par Fête des Courges
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 23 mai 1 23 /05 /Mai 11:41

La vente de potagers en kit, voilà la nouvelle trouvaille des Jardins Biologiques du Hainaut. L’idée, c’est de promouvoir la culture des légumes anciens, sous une forme “ ludique ” qui permet même de l’offrir à des amis en cadeau. Sympa!

 

 

P1050523.JPG

 

Ils se présentent dans de jolies boîtes au style un peu rétro. À l’intérieur, on y trouve les graines, les petits pots de semis, les étiquettes et un mini-livre de conseils pour se laisser guider dans ses premiers pas d’apprenti jardinier. De quoi donner l’envie à tout un chacun de cultiver ses propres légumes. “ Notre objectif était vraiment de proposer un kit découverte du potager ”, précise François Vercruysse, de l’asbl les Jardins Biologiques du Hainaut, basée à Antoing. “ Pour un novice, en effet, il n’est pas toujours facile de choisir les types de légumes à planter, mais aussi de trouver des graines de qualité ”.

Les boîtes contiennent en effet sept ou huit (selon le modèle choisi) sachets de graines, toutes issues de l’agriculture biologique, pour rester fidèle à la philosophie des Jardins d’Antoing. “ La quantité a été calculée pour une culture raisonnée des légumes ”, ajoute François Vercruysse. “ Parce qu’il arrive fréquemment que les gens achètent trop et après, doivent jeter le surplus... ce qui coûte inutilement ”.

Le prix, c’est d’ailleurs l’autre argument de cette formule en kit: “ Il coûte entre 12,50€ et 15€, ce qui revient environ à la moitié du prix de l’achat des éléments séparés ”, confirme Samuel Vincent.

 

P1050518.JPG

 

Les kits veulent évidemment avant tout promouvoir la culture des légumes, mais pas n’importe lesquels. Ils se déclinent, de ce fait, en deux formules: la première propose sept variétés anciennes et oubliées “ topinambour, panais, laitue blonde de Laeken, courgette ronde, physalis... ”, précise François Vercruysse. La seconde se spécialise, quant à elle, dans les cucurbitacées: pâtisson, courgette ronde, butternut, potimarron, melonnette... (huit variétés au total).

Ce second kit comprend également la brochure “ les courges... une famille nombreuse ” éditée par les Jardins Biologiques avec l’échevinat de l’environnement de Namur et qui permet d’appréhender concrètement la culture de la famille des courges.

Imaginés et conçus par les Jardins Biologiques d’Antoing, “ c’est du 100 % faits maison ”, assure François Vercruysse, les kits pour potager ont été réalisés, dans un premier temps, à 50 exemplaires chacun. “ Il s’agit d’une phase de test ”, précise Samuel Vincent. “ Si la formule séduit, nous aimerions par la suite, multiplier les variétés... et par exemple, proposer un kit sur les plantes étranges ou toute une série de thématiques du même acabit ”.

Les deux premières formules, en tout cas, seront disponibles dès ce week-end, sur le stand des Jardins Biologiques du Hainaut au salon Déco & Jardin à Tournai-Expo, mais aussi à la Poti-Boutique d’Antoing, dès à présent. “ Ils ont également été conçus pour être offerts à des amis, à la famille ”, ajoute François Vercruysse. “ Mais surtout, ils veulent fournir aux gens les bases pour se lancer dans la culture potagère et, par la suite, leur donner l’envie de voir plus grand ”.

Par Fête des Courges
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 23 mai 1 23 /05 /Mai 10:31

 

L'édition 2011 de la fête des Courges se prépare déjà maintenant !!!

 

Chaque année à Antoing l'asbl des «  Jardins Bios du Hainaut » plante quelques 600 variétés de Courges...

Voici quelques images du semi dans les Serres Duroisin à Lesdain réalisé avec l'aide des bénévoles de l'asbl pour remplir les 3000 pots !

 

17042011-001-.jpg

17042011-003-.jpg

17042011-002-.jpg

17042011

Par Fête des Courges
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 23 mai 1 23 /05 /Mai 10:12

link

 

C’est l’ITCF Val d’Escaut à Antoing qui a remporté les quatre bacs pour potager, offerts par les Jardins Bios d’Antoing. L’école de Béclers recevra, elle, deux bacs également. Ces deux classes ont obtenu les meilleurs scores à notre quizz environnement. Testez-le!

 

phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpg

Fiers, les 16 élèves d’Antoing et leur instituteur. (B.L.)

 

Avec une moyenne de 20,81 sur 30, c’est l’école d’Antoing (ITCF Val D’Escaut) qui remporte notre concours classe verte. La classe de 5e a fait gagner quatre bacs pour potager en carrés à son école, de même que le matériel nécessaire à l’installation. Juste derrière, l’école communale de Béclers remporte deux bacs.

“ On est très, très content ”. C’est avec ces mots que l’instituteur des 5es années de l’ICTF Val d’Escaut à Antoing a accueilli la nouvelle. Ses 16 élèves ont permis à leur école de remporter les quatre bacs pour potager en carrés offert par les Jardins Bios du Hainaut. Une ASBL installée, elle aussi, à Antoing: “ Mais c’est un hasard ”, s’empresse de préciser le responsable, Samuël Vincent. “ Les corrections ont été réalisées de manière très rigoureuses ”. Et c’est vrai! Arrive juste derrière, l’école Béclers des Champs qui, pourtant, le jour du concours (organisé mercredi) ne croyait pas vraiment en ses chances: “ Nous n’avions eu qu’une semaine pour nous préparer vraiment et le domaine est si vaste ”, commentait Marie-Laure Denis, institutrice des 4e, 5e et 6e primaires, d’ailleurs inscrite par sa collègue. “ C’est super pour notre école! ” Béclers pourra effectivement installer deux bacs pour potager.

Mais honnêtement, aucunes des trois autres écoles n’a démérité. C’est d’ailleurs un élève des Apicoliers de Kain qui a obtenu la meilleure note à ce concours avec 26/30.Parviendrez-vous à faire aussi bien que lui? Testez vos connaissances via le >QUIZZ  link imaginé par les Jardins Bios du Hainaut.

 

 

Par Fête des Courges
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 23 mai 1 23 /05 /Mai 09:59

link

 

 

L'école communale de Warchin va introduire la culture des légumes anciens à son programme. Deux potagers en carrés, pour une culture étalée de septembre à juin, installés cette semaine.

 

22032011-007-.jpg

 

Plantation de graines, entretien du potager et récolte de légumes côtoieront dès cette semaine les cours de français, de mathématique et d'éveil au sein de l'école primaire de Warchin (Tournai). L'ASBL Les Jardins Biologiques du Hainaut, à Antoing, y installera en primeur un des potagers en carrés qu'elle commercialise, pour redonner aux écoliers le goût du jardinage et de la dégustation de légumes aux saveurs authentiques.

 

Rodolphe Cuvelier, le directeur de l'établissement, a accepté de tester en avant-première avec ses élèves ces potagers d'un mètre cinquante de large qui peuvent être adaptés à un jardinage en période scolaire. « Ce concept correspond parfaitement à notre projet d'établissement, centré sur l'éducation à l'environnement. Nous avions déjà réfléchi à la possibilité d'inclure des séances de jardinage dans ce projet mais jusqu'ici, nous n'avions pas réussi à les mettre en œuvre. L'entretien d'un potager traditionnel, qui doit être régulier, n'était pas envisageable pendant les congés scolaires. Et comme la plupart des légumes se récoltent en été, donc pendant les vacances, l'intérêt pour les enfants était plutôt limité. »

L'ASBL Les Jardins Biologiques du Hainaut, consciente que ces contraintes d'entretien et de récolte empêchaient les écoliers de découvrir les joies du jardinage, a décidé de proposer aux écoles de Wallonie Picarde des kits de potagers en carrés. Ces derniers, surélevés, permettent une culture plus rapide, moins contraignante et parfaitement adaptée à l'année scolaire.

« Nous proposons aux écoles qui le désirent des kits de semences et de tubercules biologiques dont la culture s'étale de septembre à fin juin et ce, afin de devoir entretenir le potager en juillet et en août, insiste François Vercruysse, le vice-président de l'ASBL organisatrice de la Fête des courges d'Antoing. Les petits jardiniers pourront cultiver pas moins de seize variétés de légumes différentes, dont le radis, la carotte, le chou fleur, le navet, le cerfeuil, etc. »

Ces potagers peuvent être installés dans toutes les écoles, même si elles ne possèdent aucun espace vert. Ils sont soit commercialisés seuls (84 euros le kit de base) soit avec le matériel nécessaire pour une année scolaire complète (134 euros) comprenant une sélection de semences de légumes anciens, les engrais, ainsi qu'un chèque à échanger contre des larves de coccinelles permettant de lutter sans pesticides contre les pucerons.

 

SIBYLLE DEKEYSER

lundi 21 mars 2011

Aussi pour les particuliers

Ces kits de potagers en carrés conçus par l'ASBL Les Jardins biologiques du Hainaut sont aussi disponibles pour les particuliers désireux de se lancer dans la culture de légumes. « Les potagers étant surélevés, le désherbage, l'arrosage et la récolte sont facilités et il est possible de les installer sur n'importe quelle surface », assure François Vercruysse.

En parallèle, l'ASBL vient aussi de confectionner deux kits de promotion de légumes anciens. L'un d'eux contient huit sachets de semences de cucurbitacées, l'autre sept variétés oubliées. Ils sont tous deux accompagnés d'un mini-guide de culture.

PAF : 12,5 à 15 euros. Infos au 069.44.41.33

Par Fête des Courges
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 16 décembre 4 16 /12 /Déc 15:49

 affiche finale

 

Dans le cadre de l'épiphanie (6 janvier 2011), la commune d'Antoing, "Capitale Wallonne du Potiron" organise pour la troisième fois son opération "Galette des Rois"
 
Des fèves en forme de potiron prendront place dans la galette des rois. Pour rappel, 10.000 fèves (12 modèles) ont étés fabriquées. L'ensemble des boulangeries participent à cette opération du 26 décembre 2010 au 23 janvier 2011 (Boulangerie Wouters - Artisien - Casier)
 
Une fève en or, d'une valeur de 1000 euros, en forme de potiron a été coulée (18 carats). Elle pourra soit être conservée par le gagnant ou être convertie en bijoux auprès de la bijouterie Hernould basée à Antoing et ce, pour un montant maximum de 1000 euros.

 
Une seconde fève récompensera un gagnant par un montant de 1000 euros en liquide.
 
Enfin, 20 fèves donnant droit à 50 euros seront mises en jeux (soit en chèque cadeaux à valoir dans les commerces de la ville d'Antoing ou en liquide) .
 
Au total, ce sont donc  22 fèves qui seront à gagner pour un montant total de 3000 euros.
Par Fête des Courges
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 30 septembre 4 30 /09 /Sep 12:19
Par Fête des Courges
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 10 septembre 5 10 /09 /Sep 18:29

8ème Fête des Courges à Antoing, capitale wallonne du potiron

18 et 19 septembre 2010. De 10 à 19h. Entrée : 3 euros

Chemin de Saint Druon à Antoing (Hainaut-Belgique)

 

Organisation :   Jardins Bios du Hainaut asbl - Grand Rue 39 à 7640 Antoing

Contact : S. Vincent 0032/477.59.24.64

 

 

Renseignements pour le public : www.courge.be  - 0032/69/44.41.33 ou par mail : info@courge

  

  

 

 

potiron 2010-copie-1

 

     Pour connaitre le programme détaillé de la Fête des Courges de cette année suivez ce lien ;)

 

  http://www.courge.be/index.php?option=com_content&view=article&id=2&Itemid=2

 

 

Par Fête des Courges
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 28 juillet 3 28 /07 /Juil 16:16

120

 

Un peu d’histoire…

berry-fevrierLe plessis serait-il le petit frère de la Fascine ? Pourquoi pas ! A la base, le plessis, venant du mot "plesses" (plexum en latin) sorte de barrière végétale, servait à clore un champ pour retenir les animaux à l'intérieur. On voit d'ailleurs un bel exemple de ce genre d'utilisation en contemplant la très belle enluminure du "Livre des Riches Heures" du Duc de Berry au mois de Février.

 

 

De la clôture des enclos datant des origines de l'homme alors qu'il se sédentarisait, à l'Hortus Conclusus plus raffiné avec ses vases (carrés) et taulas (rectangles) surélevés, les plessis jalonnent l'histoire de l'aménagement des espaces verts, et c'est justice qu'ils fassent, de nos jours, leur grand retour après des années d'oubli !

 

La première chose est d'avoir des branches comme matière première. Il suffit pour cela d'avoir des arbres dans son jardin et de les tailler en têtard (ou trogne).

Cette technique date du Moyen-âge, le terme plessis vient du vieux français plesser, qui signifie tresser.

On peut réaliser les bordures en châtaigner ou en acacia, deux bois très riches en tanins et pratiquement imputrescibles. On peut aussi se servir de noisetier ou de saule, plus faciles à tresser mais qui seront plus vite détruits.

_________________________________________________________________________________

Technique :

Planter des piquets (issus des branches les plus grosses) de la hauteur voulue pour le plessis, tous les 20 à 40 cm avec un marteau.

Plus les tiges à tresser sont fines, plus il faut rapprocher les piquets.

Ensuite tresser, une maille à l’endroit, une maille à l’envers, en commençant toujours à l’intérieur pour ne pas avoir de tiges qui dépassent. (Mais souvent, on fait comme on peut, avec les branches que l'on a... on peut donc sauter des mailles de temps en temps, pour ne pas tout casser ...)

 

Et voila c’est aussi simple que ça… à vos sécateurs à votre créativité  maintenant ;)

116

 

Par Fête des Courges - Publié dans : Notre coin conseil
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 12 juin 6 12 /06 /Juin 17:11

Une fois n’est pas coutume la fête des courges se diversifie pour offrir au public, chaque années de plus en plus nombreux, de nouvelles choses à découvrir.  Cette année nous nous lançons dans la réalisation d’un jardin (d’inspiration) médiéval.

102

Le projet en bref :

Un jardin potager «  en carrés ». Les cultures ont été surélevées afin de faciliter l’accessibilité et le travail de la terre. Ces structures favorisent également la rotation des cultures mais donnent aussi un aspect esthétique et ludique.

 

Cette rubrique sera mise à jour à chaque nouvelle étape de l’avancement du projet… ( voir l'avancement dans la rubrique " le jardin d'inspiration médiéval 2010" ou suivez le lien http://fete-des-courges.over-blog.org/pages/le-jardin-d-inspiration-medieval-2010-3243322.html

Par Fête des Courges
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 10 juin 4 10 /06 /Juin 18:46

Antoing: élever des coccinelles reçues par la poste

Bêtes à Bon Dieu mais redoutables tueuses de pucerons 
Le jardinage, c’est reparti. Mais, pour lutter contre les parasites du potager ou du jardin d’agrément, évitez les produits chimiques. Et si vous vous lanciez dans l’élevage d’insectes auxiliaires, capables de vous débarrasser des pucerons ou de polliniser vos fleurs?

 

 

Les écoles d’Antoing vont recevoir cette semaine un kit afin d’élever des coccinelles. Offert par les Jardins Biologiques du Hainaut, le matériel réunit plusieurs avantages pour les enfants, mais aussi pour les jardiniers.

Ce kit comporte d’abord un petit vivarium. Il est aussi muni d’une fiche explicative et d’un coupon. Le prof devra renvoyer ce dernier pour recevoir, par la poste, les larves de coccinelles. Ensuite, débute le travail d’élevage et d’observation.

Quand vous recevez le sachet, avec les 30 larves, placez de la sciure dans le fond du vivarium et une feuille blanche au-dessus de la couche pour bien voir les insectes.

Comme les adultes, les larves de coccinelles mangent des pucerons. Veillez donc à les approvisionner chaque jour ou presque. Pour récolter ces bestioles, il vous suffira d’aller dans votre jardin et de prendre une branche de rosier ou une feuille de roseau, colonisées par les pucerons.

Au bout de deux ou trois semaines, les larves se transformeront en chrysalides. Il ne leur faudra ensuite qu’une petite semaine pour devenir de jolies coccinelles. Il ne vous restera alors qu’à les libérer dans votre jardin.

Car les “ bébêtes au bon dieu ” sont de redoutables tueuses. Elles se nourrissent des pucerons qui endommagent vos plantations. Tout aussi efficace que les insecticides que vous utilisez habituellement pour vous débarrasser de la vermine!

Par Fête des Courges
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 10 juin 4 10 /06 /Juin 17:56
Par Fête des Courges
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 10 juin 4 10 /06 /Juin 17:45
Par Fête des Courges
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 10 juin 4 10 /06 /Juin 17:19
Par Fête des Courges
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Images Aléatoires

  • 2005
  • 2009
  • 2010
  • 2006
  • 2007
  • 2004

Présentation

Recherche

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés